« Le design thinking est encore plus pertinent dans les environnements complexes » de Jon Kolko

Jon-Kolko-sur-le-côté

J’ai eu la chance de participer à l’interview « Le design thinking devrait être un art libéral » de Jon Kolko, designer, auteur et conférencier https://blog.usievents.com/interview-jon-kolko-design-thinking/

en avant-première de son talk « Well-designed: How to use Empathy to Create Products People Love » lors de la Conférence USI 2016 http://www.usievents.com/fr

Quelques questions supplémentaires:

Dans quelles circonstances le design thinking est-il pertinent pour transformer les organisations et les pratiques de management?

Je pense que le design thinking est pertinent dans toutes les circonstances, mais plus encore dans les environnements complexes qui demandent une large réflexion.

Quels sont les défis associés au design de nouvelles organisations et pratiques de management?

Les gens. Les gens résistent au changement, parce que le changement fait peur et parce qu’il est risqué. Quand les choses ne fonctionnent pas trop mal, c’est difficile d’imaginer faire autrement. Amener le design thinking au sein d’une organisation demande de la patience. Il est nécessaire d’obtenir à la fois le mandat de la direction et l’acceptation de la base.

Quels sont les facteurs clés de succès du design d’organisation et des pratiques de management?

Je ne pense pas qu’il y ait de facteur clé de succès. Le bon design est difficile et prend du temps.

Quelle est la valeur ajoutée de la transformation d’un organisation par le design thinking ?

Les produits d’une organisation sont directement influencés par la forme de l’organisation. Si une organisation et faiblement organisée, faiblement managée, et/ou avec des procédures inefficaces, il est fort probable que les produits et les services soient insatisfaisants.

Par Aurélie Marchal